[Vidéo] «Il est évident que c'est une étape importante dans ma carrière»

Simon Wiciak, Real time Engineer (VIE)
En coulisses
|
29 janvier 2018

Il se destinait initialement à une carrière de footballeur professionnel mais, à 18 ans, Simon Wiciak décida de changer de cap. Il a ensuite décroché son diplôme d’ingénieur et à 24 ans, a rejoint le programme VIE d’Air Liquide…

«Je suis encore au beau milieu de mon programme VIE mais il est entre-temps apparu clairement que cela constituerait une étape importante dans ma carrière professionnelle. En premier lieu parce que nous sommes considérés ici comme des ingénieurs à part entière, sans aucune réserve.»

«On écoute mes arguments et les résultats de mes analyses ont véritablement un impact. Cela m’a déjà permis d’apprendre beaucoup plus que je ne l’avais espéré. Non seulement sur les aspects techniques mais aussi sur les manières de collaborer efficacement au sein d’un groupe.»

Ambitions internationales

«Entre mes études d’ingénieur à l’ECE (École Centrale d’Électronique Paris), j’ai étudié six mois à Kuala Lumpur, en Malaisie, puis j’ai passé une année complète à Querétaro, au Mexique, où j’ai étudié puis effectué un stage. Je suis très attiré par l’idée de bâtir une carrière à l’étranger et travailler pour une entreprise orientée vers l’international comme Air Liquide est un véritable atout.»

OCC & Darwin

«Je travaille en tant que «real time engineer» au sein de l’Operations Control Center (OCC) d’Air Liquide à Bruxelles. Nous assurons ensemble la coordination et la gestion du «réseau large industries». Ce réseau comprend pas moins de 2.800 kilomètres de canalisations et de cuves de stockage du gaz que nous utilisons pour approvisionner nos plus gros acheteurs.

«Nous procédons à cet effet de la manière la plus efficace, afin que le coût pour nos clients reste aussi limité que possible et que nous puissions réagir avec flexibilité aux fluctuations dans la production. Il arrive parfois que je ne sois pas totalement convaincu par certaines décisions prises en ce qui concerne le réseau. Mais ce n’est pas un problème car je peux exprimer librement mon point de vue et cet avis est discuté en groupe.»

«Je coordonne également deux tâches partielles plus petites au sein du projet Darwin. Ce projet porte sur l’efficacité commerciale. Dans ce contexte, nous voulons, d’une part, mieux utiliser nos capacités et, d’autre part, prendre des décisions plus intelligentes sur la base de facteurs incertains. Ma tâche consiste à analyser le comportement en matière de consommation de nos clients et la fiabilité de notre production. J’ai pour cela développé un modèle de support qui peut être utilisé pour générer toutes sortes de scénarios.»

Pourquoi Air Liquide?

«Mes supérieurs mettent tout en œuvre pour m’impliquer dans autant de projets en lien avec mes compétences et ils m’offrent également la possibilité de me perfectionner à l’aide de formations. Un autre point important est que nous apprenons spontanément différentes manières de gérer et diriger des projets grâce à la diversité de cultures que l’on retrouve au Benelux. Il règne un climat de travail agréable, au sein duquel il faut bien sûr assumer ses responsabilités professionnelles mais jamais de façon stressante ou contraignante. Un équilibre parfait selon moi.»

 

Voici nos offres

 

VIE signifie ‘Volunteer for International Experience’. Il s’agit d’un programme destiné aux jeunes diplômés qui a été mis en place par le gouvernement français. L’objectif est, d’une part, d’inciter les entreprises françaises à déployer leurs activités à l’étranger et, d’autre part, de donner l’opportunité aux diplômés de faire une carrière internationale. Lisez-en plus ici.

Partagez