One team, one mission

Travailler chez Air Liquide Anvers
En coulisses
|
22 août 2022

Niels Smout travaille comme superviseur dans le département mécanique. Avec son équipe, il est responsable de la maintenance préventive des installations Air Liquide sur le site de BASF à Anvers.

Air Liquide exploite pas moins de cinq unités de production sur le site BASF, parmi lesquelles une unité de séparation d’air – dans notre jargon : Air Separation Unit (ASU) – et deux unités  hydrogène.

Expérience antérieure chez BASF
Niels Smout travaille depuis l’an dernier dans les équipes d’Air Liquide, mais à l’époque ce ne fut pas son premier contact avec le site de BASF. En effet, après avoir quitté l’école Gitok à Kalmthout, avec son diplôme d’électromécanique en poche, il a rejoint… BASF. Six ans plus tard, Niels quitte l’entreprise allemande pour entrer au service de NLT-Pivaco, une entreprise spécialisée dans les canalisations en inox.

« Chez NLT-Pivaco, où j’étais souvent sur le terrain, je me suis rendu compte que je préférais en fait travailler pour une plus grande structure, avec un lieu de travail fixe », précise Niels. « C’est pourquoi j’ai commencé à chercher un nouveau challenge professionnel. Un recruteur, qui cherchait à l’époque à pourvoir un poste au sein d’Air Liquide Anvers, a trouvé mon CV et m’a contacté. »

Maintenance préventive
C’est ainsi que Niels s’est à nouveau retrouvé sur le site de BASF, mais cette fois-ci au sein des équipes d’Air Liquide. Semaine après semaine, il est alternativement responsable de la maintenance préventive de l'unité de séparation de l'air (ASU) et de nos assets de production d'hydrogène.

« La plupart de mes tâches sont basées sur des demandes émises directement par nos sites. Pensez à une pompe qui fuit, ou à d’autres tâches de ce genre. Nous nous rendons d’abord sur place pour évaluer comment la défaillance doit être résolue. Si nécessaire, nous faisons appel à des sociétés spécialisées et nous veillons à ce que les outils nécessaires – par exemple du matériel spécifique tel qu’un élévateur ou une grue – soient disponibles. La réparation est ensuite planifiée, bien entendu en concertation avec le personnel sur site. »

De la souris d’ordinateur à la clé à molette
« Mes journées de travail sont très variées. À certains moments, je traite les demandes de pricing et les offres de sous-traitants, ainsi que les demandes de permis. Mais je suis également tout à fait disposé à me rendre sur le terrain pour constater et évaluer des pannes, ou encore pour procéder à des missions d’entretien. »

« Lors de mes visites sur site, il arrive souvent que plusieurs équipes de sous-traitants travaillent ici en même temps. Je vais alors régulièrement voir ces personnes pour vérifier que tout se passe bien. Entre-temps, si un collègue a un besoin ponctuel de personnel, je n’hésite pas à l’aider. Cela apporte une diversité dans mon quotidien et je m’en réjouis. »

Un pour tous…
Niels travaille au sein d’une équipe de huit personnes. Il y a, à part lui, trois autres superviseurs, trois mécaniciens et un chef d’équipe. « Mes collègues ont beaucoup d’expérience et sont très disponibles. Ici, nous avons un slogan – « One team, one mission » –, il y a une vraie émulation grâce à toute cette collaboration. Au-delà des tee-shirts reprenant ce slogan et que nous portons régulièrement, mes collègues m’apportent énormément de choses au quotidien et l’entraide est constamment de mise. »

BASF affrète chaque jour de nombreux bus pour transporter les membres du personnel de la région toute entière entre leur domicile et leur lieu de travail. Ces bus sont également disponibles pour le personnel d’Air Liquide. Les travailleurs qui préfèrent faire du covoiturage peuvent aussi demander une voiture de pool. « Elle ne peut être utilisée que pour le trajet domicile/lieu de travail et le covoiturage en fait en principe partie. Une excellente solution pour certaines personnes, même si de mon côté je préfère me rendre au travail à vélo. »

Ingénierie fine
« Travailler ici est très agréable. On se sent respecté et l’apprentissage est constant. Par exemple, il y a beaucoup de compresseurs ici et ils sont tous conçus différemment. C'est une ingénierie très fine »

« En plus d’un salaire compétitif, nous bénéficions d’une assurance hospitalisation, d’une assurance de groupe et de chèques-repas. Naturellement, j’apprécie également nos 49 jours de congé annuels », déclare Niels, amusé.

« J’ai encore beaucoup de choses à apprendre ici et les défis générés par mon travail sont extrêmement stimulants. C’est encore un peu tôt mais j’espère aussi à terme bénéficier de possibilités d’évolution, par exemple en devenant chef d’équipe. »

À la recherche d’un nouveau défi ? N’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi !

Nos offres d’emplois

Partagez