[Vidéo] «C’est stimulant de pouvoir concevoir ses propres solutions pour mener à bien un projet»

Charlotte Canard, Project Manager (VIE)
En coulisses
|
18 septembre 2017

VIE signifie ‘Volontariat International en Entreprise”’. Il s’agit d’un programme destiné aux jeunes diplômés qui a été mis en place par le gouvernement français. L’objectif est, d’une part, d’inciter les entreprises françaises à déployer leurs activités à l’étranger et, d’autre part, de donner l’opportunité aux diplômés de faire une carrière internationale. Lisez-en plus ici.

Charlotte Canard a 28 ans. Elle est Française, et a décidé de s’installer en Belgique après quelques pérégrinations en Finlande et au Myanmar. Une offre d’emploi VIE d’Air Liquide a joué un rôle décisif dans cette décision…

«On pourrait s’attendre à ce que quasiment toutes les tâches importantes dans une entreprise telle qu’Air Liquide soient confiées à des collaborateurs ayant une orientation scientifique, mais ce n’est pas le cas. Ma propre fonction en tant que Project Manager au sein du Project Management Office en est un exemple marquant. J’ai décroché un diplôme en ‘Lettres et Sciences sociales’ à Strasbourg, avant de suivre une formation en ‘Management’ à l’ESSEC International Business School à Paris. Pas précisément des études scientifiques donc. Et pourtant je me sens parfaitement à ma place."

 

 

En Europe du Nord (enfin presque)

«Avant de rejoindre Air Liquide – il y a un an – j’ai d’abord travaillé pendant deux ans pour une agence de conseil en urbanisme à Paris. J’ai ensuite travaillé pour une ONG au Myanmar. Mais étant très attirée par l’Europe du Nord qui offre une qualité et un cadre de vie idéaux – j’ai beaucoup apprécié habiter à Helsinki  –, j’ai eu très envie d’y retourner. Lorsque je suis tombée sur l’offre d’emploi VIE d’Air Liquide en Belgique, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion. La Belgique, ce n’est pas tout à fait le nord ; mais d’un point de vue de Française, c’est là que ça commence.» (rires).

Nos offres

Amélioration de l’efficacité grâce à la technologie numérique

Un des objectifs majeurs du Project Management Office dans lequel travaille Charlotte consiste à optimiser l’efficacité au sein de l’entreprise. Pour cela, Air Liquide a notamment recours aux outils numériques.

Ainsi, Charlotte a pris la tête du déploiement d’une application Android qui aide les techniciens dans l’exécution de leurs travaux de maintenance chez les clients. L’application leur permet d’accéder à leur planning, enregistré par les coordinateurs dans le système ERP de l’entreprise, et de gérer la rédaction de rapports d’intervention envoyés directement aux clients.

Charlotte travaille sur un autre projet intéressant : une application commerciale permettant d’établir et de signer des contrats numériques. «Le fait est que je dois surtout être capable de comprendre de manière correcte et exhaustive les besoins et les problèmes qui me sont soumis, afin de pouvoir les traduire en solutions adéquates. Il s’agit généralement d’un processus qui s’articule autour de 5 étapes.»

Change management:  les défis

«Dans une première phase, j’identifie le problème de façon précise et complète. Je le définis ensuite correctement et je cherche une solution. Une fois que cette dernière a été trouvée et validée –après une concertation approfondie avec toutes les parties concernées– je la mets en œuvre, puis je soutiens les équipes engagées grâce à des formations adaptées.»

«Pour finir, je suis également responsable de ce que j’appelle la partie ‘après-vente’. Je m’assure, à cet effet, que les problèmes éventuels survenant après l’implémentation –comme les bugs– soient rapidement résolus et que la transition se passe correctement du Project Office aux opérations.»

«Je surveille également le bon respect des plannings et des budgets. La partie la plus exigeante de ma fonction est le pilotage du ‘change management’. En effet, les solutions numériques nécessitent un état d’esprit adéquat de la part des utilisateurs. En particulier si les collaborateurs ont l’habitude d’exécuter certaines tâches d’une certaine manière, cela requiert une adaptation spécifique. Le ‘change management’ est un défi quotidien à relever, et qui est particulièrement accru étant jeune et présente dans le Groupe que depuis une petite année

Une journée dans la vie de…

Charlotte consacre une grande partie de ses journées à organiser et à faciliter des réunions pour s’informer des nouvelles problématiques à résoudre, pour rencontrer de potentiels fournisseurs, pour présenter les solutions développées, pour animer des formations et des ateliers…

Elle interagit de façon transversale auprès d’un grand nombre de départements au Benelux, comme avec d’autres filiales européennes.

Elle accorde également beaucoup de temps à prospecter et à rechercher des réponses aux problèmes soulevés, afin de rester proactive dans un environnement en perpétuelle mutation.

Le ‘E’ de VIE

«Depuis mes débuts ici en tant que VIE il y a un an, j’ai énormément appris. Air Liquide est une entreprise qui développe en permanence de nouveaux produits, de nouvelles applications ou de nouveaux processus. Je dois me tenir au courant de ces innovations et approfondir mes connaissances, notamment techniques.»

«J’ai aussi beaucoup appris d’un point de vue “social”. J’ai gagné en assurance et je suis dorénavant capable de mieux défendre mes opinions. Avant, je n’étais peut-être pas assez sûre de moi face au management, mais j’ai appris à oser.»

«Un des points forts du programme VIE est qu’il donne des responsabilités aux jeunes diplômés, sans qu’ils ne doivent forcément démontrer des expériences antérieures dans un domaine spécifique. J’en ai pleinement tiré profit et je suis reconnaissante de l’opportunité qui m’a été offerte

D’un emploi VIE à un contrat fixe?

«Je prends beaucoup de plaisir à travailler chez Air Liquide, et ce pour plusieurs raisons. Il est selon moi positif que l’entreprise engage des personnes aux formations et expériences professionnelles diverses. Ils n’hésitent pas à confier aux jeunes collaborateurs des tâches importantes.»

«Un autre atout est que l’on puisse donner son point de vue personnel et rester autonome pour mener à bien un projet. La créativité et le sens de l’initiative sont fortement encouragés. La collaboration avec mes collègues – je travaille dans une équipe de six personnes – est excellente. Nous échangeons en permanence sur les solutions à apporter aux  problèmes qui nous sont posés. Parfois, un collègue propose une approche différente, à laquelle je n’avais pas encore pensé. Cela aide à faire avancer les choses.»

«Je souhaite poursuivre ma carrière chez Air Liquide à la fin de mon contrat VIE. Non seulement parce que j’aime travailler ici, mais aussi parce qu’Air Liquide est une entreprise conviviale – l’état d’esprit et l’ambiance me plaisent beaucoup. C’est une société qui lance en permanence de nouvelles idées et innovations. Cela comporte de nombreux ‘challenges’ que je voudrais relever.»

 

Voici nos offres!
 

Partagez