[INFOGRAPHIE] Comment porter et transporter correctement ses bouteilles de gaz?

Nos conseils pour le faire en toute sécurité.
Entrepreneurs & Professionnels
|
2 juillet 2018

Dans les grandes et moyennes entreprises, les bouteilles de gaz sont généralement livrées en camion, mais pour les entreprises plus petites ou les utilisateurs non professionnels, ce n’est généralement pas le cas. Ces utilisateurs transportent souvent les bouteilles de gaz à l’aide d’une camionnette, ou même avec une voiture particulière.

Ce n’est pas un problème en soi, tant que les consignes de sécurité nécessaires sont correctement respectées. Caroline Crickx et Herman Weyten – tous deux employés chez Air Liquide Benelux – expliquent ce à quoi vous devez prêter attention…

«Pour commencer, il faut prendre en compte la taille des bouteilles, leur poids et les gaz qu’elles contiennent», explique Caroline Crickx, Sales Rep for Entrepreneurs and Professionals.

«Air Liquide propose ainsi quatre formats dans la gamme ALbee – le S3, S5, S11 et S13 – et la gamme industrielle compte également quatre formats, à savoir B10, B20, B30 et B50. À cet effet, le chiffre renvoie à chaque fois au contenu de la bouteille en litres d’eau. Une bouteille B50 peut donc contenir 50 litres d’eau (10 000 litres de gaz à une pression de 200 bars).»

«Notre plus petite bouteille – c.-à-d. l’ALbee S3 – fait 60 cm de haut, tandis que la plus grande bouteille industrielle – le modèle B50 – ne dépasse pas 180 cm de haut.»

«Une bouteille ALbee S3 remplie d’argon pèse 5,5 kilos, tandis qu’une B50 avec de l’argon affiche 78 kilos sur la balance. Par conséquent, l’ALbee S3 peut encore être portée sans trop de difficulté, tandis qu’un diable est nécessaire pour les bouteilles plus lourdes.»

«Pour les petits déplacements, il est éventuellement possible de «faire rouler» la bouteille lentement et prudemment en position debout, mais cela demande une certaine expérience et ce n’est donc pas conseillé pour les utilisateurs qui n’en ont pas l’habitude. Si possible il est donc plus judicieux d’utiliser un diable. Quoi qu’il en soit, il faut à tout prix éviter de soulever les grandes bouteilles industrielles.»

La façon dont vous devez porter ou déplacer les bouteilles dépend de leur poids et de leurs dimensions, mais ces facteurs n’ont aucun impact sur les règles de transport. La quantité de bouteilles que vous pouvez emporter au cours d’un transport n’est pas illimitée.

S’il s’agit de gaz inerte – c.-à-d. du gaz qui n’est pas inflammable, explosif, oxydant ou toxique – vous pouvez transporter maximum vingt bouteilles B50 dans un véhicule. Les gaz non inertes doivent être déplacés en plus petites quantités.

Règles de transport

«Vous pouvez transporter les bouteilles de gaz en toute sécurité avec une camionnette ou en voiture, à condition de suivre les consignes de sécurité», précise Herman Weyten, Head Internal Service Prevention and Protection.»

«Les bouteilles doivent d’abord être attachées fermement, afin qu’elles ne bougent pas en cas d’arrêt d’urgence ou de manœuvre brusque. Si la police constate que des bouteilles de gaz ne sont pas fixées dans le coffre de votre véhicule, une amende vous sera imposée. Il est en outre essentiel pour votre sécurité que la bouteille soit solidement arrimée.»

«Vous devez également dévisser les connecteurs éventuels et placer le chapeau sur la bouteille. Attention : les bouteilles ALbee sont équipées d’un chapeau non amovible.»

Un autre facteur important est la ventilation. Vous devez absolument prévoir la ventilation nécessaire dans votre véhicule – même si ce dernier est garé – tant en été qu’en hiver. Plus il fait chaud, plus la pression dans les bouteilles augmente, donc plus le besoin de ventilation est important.

Et si vous transportez régulièrement de l’oxygène ou un gaz inerte (comme l’azote ou l’argon), il est recommandé d’acheter un oxymètre portable jetable. Ce petit appareil est disponible dans le commerce pour environ 100 € et émet un signal d’alarme si la quantité d’oxygène dans la voiture augmente ou diminue trop fortement.»

Les bouteilles résistent aux chocs

«Si une (grande) bouteille risque de vous échapper, vous ne devez surtout pas essayer de la retenir. Laissez tomber la bouteille, elle résistera au choc», affirme Herman Weyten.

«Car si vous essayez de rattraper la bouteille ou d’en interrompre la chute, vous risquez de vous blesser. À éviter donc. Les bouteilles ont été testées en les laissant tomber depuis une hauteur de 1,2 mètre, avec leur partie la plus vulnérable – la tête – qui entre d’abord en contact avec le sol. Ces bouteilles ne craignent donc pas un petit choc.»

«Il est toutefois recommandé de contrôler attentivement les connecteurs (les valves et éventuellement les manomètres, les détendeurs, etc.) si la bouteille a subi une chute, afin de vérifier si elle est éventuellement endommagée», complète Caroline Crickx.

Acétylène: mesures de précaution supplémentaires!

Le transport et l’utilisation de bouteilles contenant de l’acétylène nécessitent encore un certain nombre de mesures supplémentaires.

Ainsi, vous ne pouvez pas transporter ou conserver la bouteille en position couchée. Et si la bouteille est néanmoins restée en position couchée, vous devez la laisser au moins une heure en station debout avant d’ouvrir le robinet. Indépendamment de cela – donc même si la bouteille n’a pas été couchée – le robinet doit toujours être ouvert progressivement.

Dans le cas contraire, il est possible que le solvant pour l’acétylène (qui est présent dans la bouteille) soit libéré, ce qui rend la bouteille inutilisable.

Si une bouteille contenant de l’acétylène se renverse, mieux vaut évacuer rapidement les environs et attendre au moins dix minutes. Par la suite, contrôlez la température de la bouteille à la main. Si la bouteille vous semble chaude, attendez encore un peu. Vous ne pouvez la redresser prudemment que lorsque la bouteille est complètement froide au toucher.

Que faire avec les bouteilles vides?

«Vous devez dans tous les cas fermer soigneusement le robinet pour éviter que des gaz résiduels ne s’échappent», prévient Caroline Crickx.

«Retirez également tous les éléments qui ne font pas partie de la conception originale (à la livraison) de la bouteille (comme les détendeurs, les manomètres, etc.) et revissez le chapeau sur la bouteille (uniquement sur les modèles « B » industriels, sur les bouteilles ALbee, le chapeau n’est pas amovible). En ce qui concerne le transport, il convient d’appliquer les mêmes règles que pour les bouteilles pleines.»

Support supplémentaire pour les bouteilles de gaz ALbee S11

En collaboration avec CMJ, Air Liquide a développé un support de sécurité intelligent pour le transport des bouteilles ALbee S11.

Le support dispose d’un matériau EPDM antidérapant et d’une bande en nylon avec une boucle de serrage pour maintenir la bouteille en place.

Le support est à cet effet pourvu d’encoches, afin qu’il puisse être fixé très facilement, par exemple contre la paroi d’une camionnette.

 

Disponible chez nos distributeurs. Avec l'App, trouvez un distributeur près de chez vous en 5 secondes!

Téléchargez la brochure du support de sécurité: La brochure

Un doute? Appelez-nous!

«Quelle que soit la bouteille que vous transportez, faites toujours preuve de prudence et de bon sens. Informez-vous correctement à propos du gaz que vous transportez et des risques éventuels. N’hésitez pas à demander des informations supplémentaires à votre fournisseur ou posez-nous la question. Même en cas de doute infime», conclut Herman Weyten.

Pour en savoir plus

Contactez Caroline Crickx: ✉ caroline.crickx@airliquide.com

Règles d’or pour le transport dans des véhicules non adaptés

Une voiture particulière n’est pas le moyen de transport idéal pour transporter les bouteilles de gaz, évitez donc autant que possible cette méthode.

Informez-vous correctement concernant les risques et les mesures de prévention nécessaires des produits que vous transportez. 

Consultez les fiches de données de sécurité des produits et contactez d’abord votre fournisseur si vous avez des doutes ou des questions.

  • Assurez-vous que les vannes sont bien fermées et que les raccords, les détendeurs, les tuyaux, etc., ont été retirés.
  • Les chapeaux amovibles doivent toujours être montés.
  • Assurez en permanence une excellente ventilation (l’utilisation d’un détecteur d’oxygène est vivement recommandée).
  • Ne transportez pas de gaz toxiques ou corrosifs.
  • Ne transportez pas de gaz inflammables dans le coffre.
  • Transportez maximum 50 litres (contenu en eau) au total.
  • Arrimez fermement le chargement.

 

Partagez