Travailler en toute sécurité avec des gaz en laboratoire

Découvrez et téléchargez notre livre blanc
Recherche & Analyse
|
21 octobre 2019

La sécurité et la santé demeurent parmi les priorités essentielles d’Air Liquide. À cet égard, le groupe présente un nouveau eBook consacré à la sécurité  en laboratoire. Le document peut être téléchargé ici.

« Les laboratoires utilisent des gaz en permanence et il est donc important que les laborantins soient bien conscients des risques et qu’ils respectent les consignes de sécurité adéquates », précise Stefan Suys, Chef de Produit Equipement et Installations à Air Liquide Benelux.

« Nous avons voulu  présenter les informations dans le livre blanc de manière accessible, en ayant largement recours à des  illustrations explicatives.»

Vous trouverez déjà ci-dessous un extrait du livre blanc  :

Risques inhérents aux gaz comprimés

Les gaz comprimés – stockés dans des bouteilles ou des cadres – présentent certaines caractéristiques qui comportent des risques, principalement parce qu’ils sont stockés sous haute pression. Quand une fuite se produit, une détection visuelle ou olfactive n’est souvent pas possible. Les gaz comprimés peuvent être stockés sous forme gazeuse, ou sous forme de gaz liquide sous pression (p. ex. dioxyde de carbone).

Les règles et consignes de sécurité relatives à une utilisation  des gaz comprimés portent principalement sur la prévention des fuites de gaz, ainsi que sur une bonne maîtrise de la pression et du flux.

Il est absolument essentiel que l’utilisateur ait conscience des propriétés dangereuses (telles que l’inflammabilité, la toxicité, les activités chimiques et les effets corrosifs) du gaz qu’il veut utiliser.

L’utilisateur doit prendre connaissance au préalable des fiches de données de sécurité (FDS). Celles-ci peuvent être téléchargées gratuitement sur le site web d’Air Liquide.

En fonction de la méthode et de la finalité de l’utilisation du gaz, un risque peut l’emporter sur un autre. Ainsi, l’inflammabilité du monoxyde de carbone constitue le risque principal à proximité d’une flamme nue. Mais lorsque le monoxyde de carbone est utilisé comme réactif, le risque majeur est la toxicité du gaz, surtout en cas de fuite.

Bonnes pratiques

Vous trouverez ci-dessous quelques bonnespratiques concernant  la manipulation, le stockage et l’utilisation de gaz comprimés :

1-Veiller à toujours fixer les bouteilles.
Assurez-vous que les bouteilles ne peuvent pas tomber, par exemple en les arrimant avec une chaîne.

2- Ne pas stocker ensemble des gaz non compatibles (comme l’hydrogène et l’oxygène).
Respectez les distances minimales – celles-ci sont généralement imposées par les autorités locales – quand des gaz présentant des caractéristiques différentes sont stockés.
 
3-Ne pas laisser la tête de la bouteille ouverte quand la bouteille n’est pas utilisée.
Se contenter de fermer le détendeur ne suffit pas, la tête de la bouteille doit également être fermée.

4-Utiliser les gaz comprimés uniquement dans des espaces bien ventilés. Il est en outre recommandé d’utiliser une armoire pour bouteilles de gaz adéquate lors de la manipulation de gaz toxiques, inflammables ou corrosifs. Limitez autant que possibles les stocks de gaz au sein du laboratoire.

5-Utiliser les équipements de protection adaptés lors de la manipulation de bouteilles, comme des lunettes de sécurité, des gants et des chaussures de sécurité. Les laborantins qui manipulent des gaz comprimés doivent se familiariser avec l’utilisation correcte et avec les limitations des différents masques et appareils respiratoires disponibles.

6-Des douches oculaires, douches de sécurité et masques à gaz doivent être disponibles pour tous ceux qui travaillent avec des gaz toxiques ou corrosifs.

7-Toujours utiliser les équipements adéquats(détendeurs, tuyaux, robinets, etc.) et veiller à ce qu’ils soient en bon état.

Vous pouvez télécharger l'ebook ici.

Contactez-nous si vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés sans engagement en vue d’améliorer la sécurité dans votre laboratoire.

Partagez