Air Liquide construit une usine d’hydrogène dans la zone portuaire d’Anvers

Amélioration de l'efficacité énergétique et réduction des émissions de CO2
Grande Industrie
|
22 janvier 2020

En février 2019, Air Liquide a démarré la construction du SMR-X, une usine d’hydrogène de nouvelle génération. Cette unité de production de haute technologie sera érigée sur le site de Covestro dans le port d’Anvers.

« Air Liquide construit souvent ses usines sur des sites hôtes », précise Aalzen Mooi, Large Industries Project Manager chez Air Liquide. « Nous sommes ainsi plus proches de nos clients, ce qui réduit fortement le besoin de transport. Dans ce cas, Covestro rachète environ 40 % de la production d’hydrogène. Nous envoyons les 60 % restants à d’autre clients, tels que BASF, ExxonMobil et Total, via notre réseau de gazoducs. »

Le site de Covestro dans le port d’Anvers est déjà opérationnel depuis 1961. On y fabrique du plastique polycarbonate, ainsi que du polyéther et de l’aniline. Covestro utilisera bientôt l’hydrogène pour la production d’aniline, qui est utilisée dans les secteurs de la construction, de l’automobile et des appareils électroménagers.

Amélioration de l’efficacité énergétique et réduction des émissions de CO2

« L’usine SMR-X se distingue d’une unité SMR (Steam Methane Reformer) traditionnelle par le fait qu’elle a été conçue, sur le plan énergétique, de manière à ne plus produire de vapeur excédentaire », poursuit Aalzen. « L’efficacité énergétique est ainsi supérieure et les émissions de CO2 sont réduites. De plus, Covestro utilise une partie du CO2 pour la production de carbonate d’ammonium. »

« De cette manière, nous offrons la possibilité à nos clients d’acheter de l’hydrogène plus propre et de réduire ainsi leur empreinte écologique. Et vu que la SMR-X produit 56 000 m3 par heure d’hydrogène d’une pureté de 99,99 %, la nouvelle usine permettra d’augmenter de manière significative la disponibilité de l’hydrogène dans les environs d’Anvers. »

Façonner le monde de demain

La conception innovante de l’usine SMR-X a également attiré l’attention du gouvernement flamand. Philippe Muyters, ministre flamand du Travail, de l’Économie, de l’Innovation et du Sport : « Ce projet a une portée bien plus large que la simple poursuite d’un succès économique ; il aide à façonner le monde de demain. Aujourd’hui, Air Liquide et Covestro prouvent à nouveau que l’innovation est la réponse. Car avec ce projet, tout le monde est gagnant : notre société grâce aux avantages environnementaux indéniables, nos entrepreneurs grâce à la sécurité d’approvisionnement et notre économie bénéficie aussi de l’ancrage de l’industrie chimique. Bref : Air Liquide fait passer l’innovation et la durabilité dans notre région à un niveau supérieur ». Le gouvernement flamand a d’ailleurs contribué financièrement à la construction de l’usine, qui coûte environ 80 millions d’euros au total.

D’ici l’été 2020, une équipe d’Air Liquide – stationnée sur le site de Covestro – mettra en service le SMR-X.

Vous souhaitez rejoindre l'équipe SMR-X ? Cliquez ici. (offre en ligne uniquement disponible en néerlandais).
N’hésitez pas à consulter régulièrement nos offres d’emploi.

Partagez