Les nouvelles normes environnementales posent un défi de taille à l’industrie de la climatisation et du refroidissement

Conséquence de la nouvelle législation européenne sur les Gaz F de 2014
Entrepreneurs & Professionnels
|
3 septembre 2018

L’industrie HVACR (Heating, Ventilation, Airconditioning, Refrigeration) est confrontée à un défi de taille, découlant directement de la nouvelle législation européenne sur les Gaz F de 2014.

Cette législation –un élément clé dans le cadre du European Climate Change Program– a pour objectif de limiter les émissions de certains gaz de refroidissement, c.-à-d. les gaz générés suite à l’utilisation de fluides réfrigérants. Il s’agit notamment des gaz de refroidissement fluorés –d’où la dénomination «Gaz F»- qui contribuent au réchauffement climatique.

Global Warming Power

Le législateur a classé les Gaz F sur la base de leur « Global Warming Power » (GWP). Plus le chiffre GWP est élevé, plus le gaz en question contribue fortement au réchauffement climatique.

Le dioxyde de carbone est à cet effet utilisé comme référence et a une valeur GWP de 1. Mais le HFC R134a (gaz de la famille des hydrofluorocarbures) présente par exemple un GWP de 1480. Cela signifie que l’émission d’1 kilo de HFC R134a a une valeur GWP qui correspond à ces 1480 kilos (!) de dioxyde de carbone. Malgré cela, les gaz HFC –tout comme les gaz HFO et HC– sont encore largement utilisés.

La législation sur les Gaz F stipule toutefois que les émissions de gaz F –auxquels appartiennent les gaz HFC, HFO et HC– doivent diminuer de deux tiers d’ici 2030, et que les émissions doivent déjà diminuer de 20% entre 2018 et 2021. Par conséquent, l’industrie HVACR doit, à court terme, adopter de manière massive des alternatives écologiques.

R744 : la solution idéale?

Bien que plusieurs alternatives soient disponibles, le gaz R744 constitue, à plusieurs égards, la solution la plus indiquée. Le R744 se compose pour 99,99 % de CO2 et a par conséquent une valeur GWP minimale de 1. Le gaz possède en outre d’excellentes propriétés thermodynamiques et permet une faible consommation d’énergie ne consomme que peu d’énergie.

De plus, le prix d’achat du R744 est beaucoup plus bas que celui d’autres gaz de refroidissement. Et bien que le prix des installations de refroidissement à base de R744 soit encore supérieur à la moyenne, le total cost of ownership n’est pas plus élevé que celui des systèmes de refroidissement traditionnels.

Un nombre croissant de fabricants d’appareils HVACR reconnaissent d’ailleurs le potentiel du R744 et commencent à développer des appareils HVACR optimisés pour le R744. À l’heure actuelle, Danfoss, Bitzer et SCM Frigo, entre autres, proposent déjà les appareils nécessaires. De plus, un certain nombre de grands constructeurs automobiles allemands passent également aux systèmes de climatisation à base de R744.

Exceptionnellement sec

«Le gaz R744 d’Air Liquide est livré dans des bouteilles préséchées spéciales », précise Hilde van den Broeck, E&P Offer Deployment Manager BNX/UK chez Air Liquide. «Nous pouvons ainsi garantir que la quantité de particules liquides dans le R744 que nous livrons ne dépasse pas les 5 PPM, afin d’éviter la formation de cristaux de glace. Et c’est exceptionnel, car le R744 contient ailleurs environ 200 PPM de particules liquides.

Un autre élément important concerne l’origine de notre R744. Le dioxyde de carbone dans le R744 est en effet extrait pendant la production d’autres gaz ou provient de sources biologiques. Nous ne produisons donc pas de CO2 supplémentaire.»

Domaine d’application étendu

«Par conséquent, le R744 est particulièrement adapté au remplacement des fluides réfrigérants existants, et cela pour des applications très diverses, comme les systèmes de refroidissement et les congélateurs dans les magasins et les supermarchés, les systèmes de climatisation dans les bâtiments publics, les magasins et les immeubles de bureaux, les patinoires, les applications de climatisation mobiles, etc.»

Air Liquide livre le R744 en bouteilles de 50 litres et de 27 litres. Elles sont équipées d’un double robinet Rotarex spécial, permettant à l’utilisateur de disposer simultanément de R744 à l’état liquide et gazeux.

Plus d’infos

  • Tél : 0032 (0)2.793.38.42 (Belgique)
  • Tél : 00352.20.88.12.49 (Luxembourg)
Partagez